Main menu:

...

Zion

Facebook

Youtube

Google+

...


RéVolution des Abeilles

Appel à la RéVolution des Abeilles!!

Jusqu’à maintenant j’ai fait acte de résistance, en choisissant la limitation de mes besoins et la simplicité volontaire, plutôt qu’un mode de vie basé sur la croissance à tous prix et la frénésie morbide d’une civilisation boulimique qui, après avoir tété goulûment le lait de sa mère la Terre, assouvit son avidité en dévorant son sein nourricier, avant de se repaître de ses entrailles, insatiable de cupidité…

Ne laissons pas les bas instincts minoritaires prévaloir sur l’empathie et le bon sens… le sens commun, celui qui peut réunir! Les pollinisateurs sont indispensables à notre survie, les forêts, les rivières, les océans et toute la biodiversité sont des biens communs à défendre. L’écocide doit s’arrêter, il en va aussi de notre santé spirituelle.

Cette société capitaliste se goinfre au détriment des autres et des suivantes. Les cercles de pouvoirs méprisent les peuples et la vie, jusqu’à leur propre humanité. Défendons la notre, sur le terrain des idées! La Nature est saignée à blanc par des systèmes d’exploitation politicomafieux abjects, qui imposent leur vision du monde par la force; leurs exécutants sans état d’âme sont des (bio)terroristes, ni plus ni moins. Désarmons-les, de préférence par l’Amour !!

Les gouvernements oligarchiques sont corrompus par le pouvoir et l’argent, remplaçons-les par d’autres modes de gouvernance citoyenne !! Les conglomérats financiers seraient démantelés, les multinationales agrochimiques, entre autre, seraient contrôlées par des organismes éthiquement responsables…

Il ne s’agit pas de tout remettre en cause dans nos démocraties, il est question de métamorphoses sociétales. Des alternatives existent et l’humanité les réclame. Nous devons les réaliser et résister contre la violence faite à la Nature et à l’Homme; mais s’il faut se battre pour l’évidence, faisons-le avec discernement et sans complaisance. Alors nous vaincrons, si nous restons unis… Car la balle traverse l’essaim en vol sans le disperser.

Les abeilles laborieuses que nous sommes, doivent s’unir pour défendre le droit des petits contre les prédateurs et sortir le dard… les abeilles sont pacifiques, mais peuvent piquer au péril de leur vie, pour faire valoir leur droit à vivre, simplement, même s’il ne s’agit que de survivre… Prenons exemple sur ces insectes merveilleux, butinons dans cet acte d’union avec la nature, soyons des pollinisateurs d’idées, et piquons si nécessaire, notre dard peut aussi être une plume…

Tels des abeilles ou des papillons, avec deux fois deux ailes, ne sommes-nous pas libre d’aller avec le vent? Cela va plus loin que la résistance, c’est un appel à la Révolution des Abeilles, une insurrection mondiale des idées!!

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs« . Art. 35 de la déclaration des droits de l’homme.

>> Rejoignez la communauté sur Facebook

Commentaires

Comment from abeillesetpapillons
Time 1 décembre 2014 at 14:58

A la mémoire de Rémi.

J’étais venu d’Aveyron pour ce rassemblement pacifique du 25 Octobre en forêt de Sivens; des chapiteaux étaient montés pour les projections, ateliers et débats; j’y ai entendu des colères justifiées et des paroles justes qui m’ont marquées au plus profond, parce qu’avant même la mort de Rémi, des frères s’accrochaient aux arbres et subissaient des violences policières depuis des mois. Ce soir là, j’y ai aussi rencontré des personnes sensées, des jeunes comme Rémi et des moins jeunes, des bouilles venant de toute la France et au delà, des enfants et même un magicien. Mais les féroces de l’ordre étaient là… envoyés par le Préfet du Tarn, M. Gentilhomme, demandant une extrême fermeté, mais pourquoi ?

Les mots manquent forcement face à la mort d’un garcon comme ça. Mais pas même une minute de silence au sommet de l’état, alors que le minimum serait des démissions. Ils voudraient même poursuivre ce projet, sans aucun état d’âme… Et quel dégoût face à la mauvaise foi et l’indécence de salauds à la conscience tranquille qui s’étalent dans la désinformation médiatique habituelle, que doit-on attendre de cette sinistre oligarchie?

Les faits sont pourtant accablants : Rémi, étudiant écologiste de 21 ans, a été abattu dans le dos, à bout portant et sans sommation par la police d’état, pour vouloir contester un projet inutile, alimentant une agriculture intensive productiviste, financé par l’argent public, sans aucune concertation de la majorité citoyenne. Les responsables politiques ne sont pas inquiétés suite à ce crime, pour l’instant, ni les auteurs directs, et la répression bat son plein sur les opposants, humiliations, mutilations, condamnations… Dans quel pays vivons nous? Un cap a été franchi dans l’ignoble. Rémi était un papillon, comme moi, il aimait les fleurs, c’est tout. Et vous l’avez tué.

De tes pas croisés ce jour là sur la Zad, Rémi, pousseront des arbres… Ton sang versé sur cette terre sacrée nourrira les racines d’une forêt de résistances ancrée sur le terreau des idées. Repose en paix, frère de Gaïa.

Alors quand je vois qu’en Amazonie, la même terreur est exercée puissance dix, je réitère en ce jour et persiste, même et surtout si ça n’intéresse personne. La patience est un arbre dont les racines sont amères, et les fruits très doux.

Appel à la RéVolution des Abeilles!!

Elle germe depuis longtemps et s’est enracinée ce 25/10
V×V/V+V